J’ai teste de devenir végétalien mais après un séjour à l’hôpital je mange normalement

Bon nombre de gens ont dû faire face aux problèmes de surpoids dans notre société de consommation. Je fais partie de ces gens-là, je ne figure pas encore dans la catégorie des obèses. Mais pour mon 1m65, je fais 75 kg. Et le comble c’est que la plupart des tenues ne me conviennent pas. Je passe 2 heures devant le miroir à essayer toutes mes robes et mes pantalons mais aucun ne me satisfait. Le médecin m’a alors conseillé le régime végétalien pour faire disparaître l’excès de poids. Et mon gynéco m’a aussi parlé de l’alimentation végétalienne permettant de lutter contre mon endométriose. Ce dont j’ai accepté volontiers de tester. Bien qu’assez précaire, le régime offre des avantages au niveau de mon panier et de mon budget, car les viandes au quotidien (y compris les volailles et les substances animales comme les poissons), les produits laitiers et même les œufs sont bannis. Je me nourris essentiellement des fruits, des légumes verts, des pommes de terre, des céréales etc.

Mon constat après 3 mois

J’étais rondelette avant mon régime drastique, mais après avoir perdu une vingtaine de kilos (25 kilos pour être précis), j’ai l’air au top de mes formes. J’adore mon nouveau look aminci, c’est incroyable ! Le fait est que je m’y mets de trop bon cœur (en y ajoutant aussi une cure d’amaigrissement). J’ai dit adieu aux grignotages et aux friandises avec 3 plats très pauvres en quantité chaque jour .Ce qui fait que j’ai perdu trop de kilos dans un trimestre. Les os de mes bras sont presque visibles. Mes souffrances d’endométriose ont disparus, mais en revanche, je deviens stressée, incapable d’être attentive à quoi que ce soit, mes cheveux sont ternes et je me fatigue très vite. Il m’arrive même d’avoir des nausées quelquefois. J’ai lu dans un magazine que la plupart des top-modèle recourent au végan ou au végétalien pour garder leurs lignes.

vegetalien-hopital-sejour-manger

Mais certainement elles n’ont rien à faire que se poser devant la caméra. Alors que moi, je dois toujours aller au bureau et gagner ma vie comme tout le monde. Mes collègues applaudissent à mes efforts pour arriver à tirer le meilleur parti de moi en un si peu de temps, mais ils n’ont pas remarqué que je présentais des signes de manque en apports nutritionnels. Or, un jour lors d’une réunion qui a duré plus qu’il ne faut, je me sentais prise d’un vertige en me levant de ma chaise. Les autres ont dû me soutenir car je m’évanouissais. On m’a amené illico presto à l’hôpital. J’ai pu reprendre esprit quelques minutes plus tard sous sérum. Après les prises de sang, le médecin a diagnostiqué une carence aride de certaines vitamines. Et le fait de ne pas manger de la viande et des substances animales y sont pour quelque chose dans ma fatigue. J’ai bien essayé de compenser cela par la consommation des céréales, mais je n’en mange qu’une très infime quantité par peur de grossir. Ainsi, après un séjour inattendu en hôpital, j’ai dû abandonner mon régime spectaculaire et recommencer à manger normalement. J’ai même dû cette fois consulter un diététicien qui m’a conseillé sur l’alimentation idéale si on veut perdre de kilos sans porter atteinte à sa santé. J’essaie également les recette de Nuit D’Avril afin de faire attention a ma ligne tout en variant mon alimentation et surtout, je ne veux pas tomber dans l’abus de nourriture protéinée.